Mémoires de Viet Kieu tome 4 : Les engagés de Nouvelle-Calédonie
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 07 Octobre 2020
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Redaction


8/10

Scénario et dessin : Clément Baloup

Les Viet Minh étaient l'armée de guérilla anticolonialiste qui a libéré le Vietnam de l'occupation française; les Viet Cong étaient des guérilleros sud-vietnamiens qui ont combattu le régime de Saïgon et ses alliés américains afin d'unifier le Vietnam en tant que nation communiste. Les Viet Kieu sont des gens fidèles au gouvernement allié des États-Unis du Sud-Vietnam et ont fui le Vietnam pour échapper aux abus et à l'oppression du régime communiste. Souvent appelés «Boat People » en Occident, les Viet Kieu ont créé un «Second Vietnam» qui compte plus de trois millions de personnes aux États-Unis, au Canada, en France et ailleurs. L'auteur Clément Baloup a passé des années à parler aux Viet Kieu et présente leurs histoires d'une manière qui étaye la compréhension du pays : Le premier prêtre jésuite à visiter le Vietnam, un Français du nom d'Alexandre de Rhodes, est arrivé en 1620; peu avant la Révolution française, la famille royale vietnamienne a partiellement cédé la souveraineté de son pays aux Français en échange d'une alliance militaire, commençant ainsi une histoire de près de 200 ans d'occupation impérialiste du Vietnam par les Français, les Japonais, les Français à nouveau, et puis les Américains. Ce qui ressort des récits du Viet Kieu, c'est qu'il y a, à leurs yeux, une quatrième force d'occupation qui rejoint les Français, les Japonais et les Américains: les communistes. La réunification du Vietnam sous le régime communiste n'a pas libéré le peuple vietnamien de la violence et de la privation: les histoires que Baloup recueille révèlent les souffrances considérables subies par de nombreux Vietnamiens après la victoire du régime de Hanoi: la seule différence est que la violence de masse était justifiée pour des raisons d'idéologie au lieu de faciliter les objectifs politiques et économiques d'une puissance étrangère.

Clément Baloup, après avoir interrogé des Vietnamiens ayant rejoint la France métropolitaine à différents moments, s'est intéressé à la vie des Vietnamiens en Nouvelle-Calédonie. Dans un premier temps, il s'agit d'une migration économique (les entreprises françaises ont besoin de main d'œuvre pour exploiter les mines de nickel), mais la réalité n'est pas vraiment brillante et nous découvrons une page redoutable de l'histoire coloniale. Le style graphique de l'auteur conserve ses particularités, les parties concernant les souvenirs des gens interrogés, en gris et blanc, sont plus agréables à regarder que celles en couleur, qui sont celles parlant de notre époque actuelle. De même, l'utilisation d'un découpage torturé est vraiment bien pour faire passer toute l'horreur de certains évènements. On découvre que, malgré les années, aucun n'a oublié son pays et ce qu'il y a vécu. On découvre également la réaction de ces gens pleins d'espoir et de courage devant leur terre d'accueil et ce qu'ils sont devenus. De quoi livrer un nouveau  compte-rendu fidèle et sans jugement et un bel hommage aux réfugiés ayant fui un Vietnam qui ne leur apportait que peur et tristesse mais qui regrettent pourtant leur pays d'origine : c'est une lecture passionnante et éducative qui rappelle que le courage vient souvent à bout de toutes les difficultés.

VERDICT

-

Mémoires de Viet Kieu est un ouvrage important qui documente les souffrances et les victoires vécues par le peuple vietnamien à la suite de l'une des pires tragédies du tragique XXe siècle. Ces livres donnent aux lecteurs un regard émouvant sur la façon dont un élément du peuple vietnamien a vécu et s'efforce toujours de surmonter la tragédie.

© 2006-2021 PlayAgain.be - Tous droits réservés